Découverte d'une Mystérieuse Ancre Égyptienne en Pierre...

February 5, 2020

 

Chers ami(e)s de Monde Mystérieux, bonjour à tous!!
Et oui vous l'avez bien lu, une bien étrange et ancienne Ancre Égyptienne à bien été trouvée près des côtes Nord d’Israël.
Une Ancre tout à fait particulière puisqu'elle possède sur toute sa face de nombreux Hiéroglyphes et une gravure bien spécifique. Chose qui n'était pas très courant dans l’Égypte Antique en ce qui concerne les Ancres de Bateaux...
Voyons voir ça!

 

L'Ancre retrouvée en question...

 


Voici comment commence notre Histoire : 

C’est lors d’une baignade matinale le long des côtes Nord d’Israël l’année dernière (2019), près de la ville d’Atlit, au sud de Haïfa que Rafi Bahalul, un vétérinaire de 55 ans et Artiste du Village de Ein Hod, a découvert un Artefact ancien qui s’est avéré être une Antique Ancre égyptienne en pierre datant d’il y a 3 400 ans. L’objet était assez inhabituel puisqu’il était joliment décoré et avait même l’image d’une Déesse ainsi que des Hiéroglyphes gravés dessus.
Rafi Bahalul avait repéré des inscriptions plutôt inhabituelles sous la surface de l’eau comme étant des Hiéroglyphes : "C’était comme entrer dans un Temple égyptien au fond de la Méditerranée", raconte Rafi qui est à l’origine de la découverte, l'expliquant au quotidien israélien Haaretz.

 

L'Ancre en pierre sous différents aspects...

La Déesse défigurée est en bas à gauche, et on peut encore voir ses mains d'écrivain qui sont toujours là, dans la partie basse de la pierre...

 


Le vétérinaire a alors prévenu les experts de l’IAA (Israel Antiquities Authority) pour que ceux-ci examinent sa découverte. D’après Jacob Sharvit qui est à la tête de l’Unité Archéologie Maritime de l’IAA, d’autres objets Antiques ont aussi été découverts sur le site en question : "Parfois, la mer fait le travail pour nous, et heureusement, un nageur a vu l’Ancre et nous a alertés".

 

L'Ancre Antique reposait dans la mer depuis des millénaires...
Elle possède en effet la particularité d’être entièrement décorée de Hiéroglyphes et d’un dessin d’une Déesse de l’Égypte Antique. Pendant des milliers d’années, l’Ancre fabriquée en Calcaire a été préservée par le sable, jusqu’à ce qu’elle soit récemment emportée par les courants lors d’un orage.

Une fois remontée à l’air libre en Janvier dernier, l’Ancre a pu faire l’objet d’un examen attentif. Elle était utilisée par les navires à l’Âge du Bronze, qui a pris fin il y a environ 3200 ans.
Comme la plupart des Ancres à cette époque, celle-ci a la forme d’un Trapèze aux coins arrondis, avec un trou percé dans la partie supérieure pour y faire passer une corde. Mais ce qui la rend inédite, c’est la qualité des décorations recouvrant sa surface.

 

Voici Shirly Ben-Dor Evian, la conservatrice de l'Archéologie Égyptienne au Musée d'Israël, avec l'Ancre Égyptienne Antique trouvée au large d'Atlit. Photo Laura Lachman / Musée d'Israël.

 

Exemple d'une Ancre en pierre à 3 trous, en présence

d'une corde d'attache...

 

Outre les Hiéroglyphes inscrits, un dessin représentant une femme écrivant sur une tablette est gravé sur la partie inférieure. Il s’agit de la Déesse Seshat, identifiable au symbole au-dessus de sa tête. Elle est aussi reconnaissable à l’inscription en Hiéroglyphes qui accompagne le dessin : "Maîtresse de la maison des Livres". Dans l’Égypte Antique, Seshat était la divinité de l’écriture et la Protectrice des Bibliothèques, des Scribes et des Écoliers...

 

Mythologie égyptienne : Relief de la Déesse Seshatdivinité de l’écriture et la Protectrice des Bibliothèques, des Scribes et des Écoliers...

 


Selon les archéologues, ces différents dessins n’ont pas été réalisés spécialement pour l’Ancre. En réalité, l’objet aurait été taillé dans un plus grand relief déjà décoré issu d’un Temple ou d’une enceinte Royale Égyptienne, comme en témoignent les contours de l’Artefact.
Ce "Recyclage" était courant à l’époque, car la pierre étant une denrée précieuse dans la Vallée du Nil, chaque morceau de Calcaire était soigneusement réutilisé...

 

L’Ancre aurait été taillée à la fin de l’Âge du Bronze, entre le XVe et le XIIe Siècles avant J-C à en juger par sa forme. Il est donc possible que peu de temps se soit écoulé entre la Sculpture du relief et sa réutilisation.
Si les Hiéroglyphes sont en bon état, le visage de la Déesse Seshat quant à elle a été volontairement ciselé et abîmé.
Selon Shirly Ben-Dor Evian, conservatrice de l'archéologie égyptienne au Musée d’Israël où est actuellement exposé l’objet, il aurait été dégradé afin de lui retirer tout aspect sacré, et permettre sa réutilisation à des fins plus prosaïques, comme sa transformation en ancre de navire. Autre théorie, le relief où a été taillée l’ancre aurait été endommagé lors d’un conflit religieux, fréquent dans l’Égypte Antique, ou par un Pharaon désireux de faire oublier les œuvres de ses prédécesseurs...

Mythologie égyptienne : La Déesse Seshat.

 

 


Conclusion : 
"Une ancre aussi richement décorée est une trouvaille inégalée", confie Shirly Ben-Dor Evian au quotidien Haaretz.

Dans la baie d’Atlit, où se retrouvaient de nombreux marchands à l'époque, il arrivait parfois qu’un navire perde son Ancre, coincée dans le sable ou mal accrochée au bateau. Dans ce cas précis, les archéologues estiment cependant que peut-être le navire entier a été englouti par les eaux à cet endroit même, car d’autres objets ont été retrouvés sur le site.
De plus, Shirly rajoute que cela nous permettra de situer également la nature du commerce international de l’époque, si l’instrument provient d’un navire marchand...

 

L’Ancre est désormais visible au Musée d’Israël à Jérusalem, dans le cadre de l’exposition Emoglyphs, jusqu’au 12 Octobre 2020.

 

 


Bien sûr nous vous tiendrons informé sur les autres découvertes du site, concernant ces Artefacts qui seront susceptibles d'êtres déterrés par les archéologues si toutefois ils poursuivent les recherches. Comptez sur nous pour la suite de cette Histoire...

 

Merci à tous les ami(e)s, et à très très bientôt dans Monde Mystérieux!!

Hervé R.

 

 

 

Voir aussi : 

Lien du Site Officiel du quotidien Israélien Haaretz : 
https://www.haaretz.com/archaeology/.premium-mysterious-ancient-egyptian-artifact-found-off-israeli-coast-1.8477804

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les Mystérieuses Apparitions Mariales avec Jérôme MAURY - Deuxième Partie

April 2, 2020

1/5
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

© 2020 Created by Clicks Technology Solutions